Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Coronation Street - Episodes 121 et 122

Ken reçoit deux envois postaux : le magazine de gauche Survival et un chèque. Il montre à Frank la couverture du magazine en disant qu'un article à lui y a été publié et qu'il a été payé vingt-cinq guinées pour cela. Un Frank fier doit se précipiter au travail avant de pouvoir le lire.

Dennis raconte à Elsie que Ken l'a interrogé sur ses habitudes de dépense et ses opinions politiques. Elsie se demande pourquoi. Ken lit son article - L'étudiant et la classe ouvrière.

Martha pense que Minnie devrait pousser demander à Dennis des dommages et intérêts en raison du dégât des eaux.

Frank se vante de l'article de Ken au Corner Shop et Martha dit à Minnie que c’était pour cet article que Ken s'intéressait à sa vie lorsqu'ils ont discuté quelques semaines auparavant.

Elsie demande à Len si Ken lui a parlé.

Martha et Minnie parlent de l'article à Ena. Elle est intriguée par les questions que Ken a posées à Martha.

Albert est contrarié par l'article qui attaque les classes ouvrières. Il prévient Ken que Frank ne l'aimera pas et qu'il devrait brûler le magazine avant de rentrer chez lui. Albert raconte à Jack et Annie qu'il n'a pas encore vu l'article.

Ena, Minnie et Martha sont dans une impasse et ne savent pas comment remplir leur journée. Dennis est snobé par elles.

Il entend parler du magazine et demande à Ken de lui donner des idées pour écrire pour le show business. Il lit l'article de Ken mais ne saisit pas les références négatives à lui-même qu'il y contient.

Len se rend à la maison de la presse pour obtenir l'édition de midi pour les nouvelles sur les courses de chiens.

Frank revient pour son dîner et lit enfin l'article de son fils. Il est choqué par l'article et par les références évidentes aux voisins. Ken insiste sur le fait qu'il est de leur côté et assure à Frank que personne dans le quartier ne pensera à acheter le magazine. Frank demande à Ken de ne montrer son exemplaire à personne.

Harry voit l’article, disant qu'il s’attaque aux voisins. Ils se rendent compte qu'il sera également publié dans toutes les éditions du soir, ce qui lui donnera un maximum de publicité.

 

  • L'âge de Ken Barlow est indiqué comme étant de 24 ans alors qu'il a été établi plus tard qu'il était né le 9 octobre 1939 et qu'il devrait donc avoir 22 ans.
  • L'équipe de production a réussi à éviter une catastrophe potentielle lors de l'enregistrement de cet épisode. Dans une scène, Harry Hewitt et Len Fairclough entrent au Rovers et rejoignent Albert Tatlock. Suivant le scénario, ils devaient discuter des courses de chiens et Len demande à Harry s'il a déjà obtenu le journal de midi. Harry doit répondre "non", ce qui pousse Len à aller en acheter un. Le problème est qu'Ivan Beavis entre sur le plateau avec l'accessoire en papier déjà sous le bras gauche. Pour éviter d'avoir à refaire une prise de vue (une proposition coûteuse à l’époque), le cameraman s'approche de Peter Adamson et de Jack Howarth, permettant à Beavis de cacher le papier qui a alors mystérieusement disparu lorsque le plan se retire, et permettant à la scène de se dérouler comme prévu.
  • Audience lors de la première diffusion au Royaume-Uni - 8 110 000 foyers (1ère place).
  • Cet épisode a été rediffusé dans le cadre du premier bloc d'épisodes "personnages" de Granada Plus, intitulé : La vie et les amours de Ken Barlow, le 12 octobre 1996.
Coronation Street - Episodes 121 et 122

Elsie attend avec impatience le journal du soir, sachant que la rue doit être mentionnée. Elle et Concepta lisent le journal lorsqu'il est livré. Jack et Annie se préparent pour l'ouverture du soir. Jack jette un coup d'œil au journal et lit l'histoire :

Kenneth Barlow, 24 ans, instituteur habitant au 3, Coronation Street, a bafoué les plaisirs simples de ses voisins dans une attaque cinglante de 2 000 mots dans la revue politique de gauche "Survival". Résumant l'attitude des personnes parmi lesquelles il vit et travaille, Barlow les a décrites comme "paresseuses, politiquement ignorantes, privées d'une véritable culture et obstinément hostiles à tout progrès de la compréhension humaine et du progrès scientifique".

Annie pense qu'il y a beaucoup de vérité dans ces mots. Len et Harry sont très en colère à cause de l'article et Len voudrait frapper Ken. Martha se sent insultée par les mots.

Alors que Ken et Frank se rasent pour la soirée, Ken admet qu'il ne voulait pas que les gens du coin lisent le magazine.

Un débat fait rage au Rovers entre Len, Harry et Albert. Albert sort et se rend au numéro 3 où il met en garde Frank contre la publicité que va amener l’article. Frank est furieux et en colère contre Ken, et le montre devant les voisins, mais Ken reste sur ses positions quant à la façon dont les gens sont décrits dans son article.

Ken s'énerve lorsque Frank lui dit qu'il ne doit plus rien écrire. Albert prévient Frank de ne pas fréquenter le Rovers car l'atmosphère ne lui est pas favorable.

Harry pense que les voisins devraient écrire une réplique aux journaux et commence à en rédiger une, mais Len pense qu'il perd son temps.

Elsie rend visite à Ken et l'avertit de ce que Len et les autres pensent, bien qu'elle fasse l'éloge de son écriture. Malgré l'avertissement d'Albert, Frank se rend au Rovers et rencontre Len sur le pas de la porte. Une querelle éclate lorsque Len insulte Ken et une bagarre commence presque. Jack, Albert et Harry doivent intervenir. Frank rentre chez lui et Harry dit à Concepta que leur sortie au cinéma est annulée car il doit garder un œil sur Len.

Ken entend parler de la confrontation et décide d'aller lui-même au Rovers pour mettre les choses au clair. Cela ne fonctionne pas : Len en veut à Ken pour ce qu'ils ont fait pour lui avec leur service de guerre. Ken essaie de s'expliquer, mais Len l'insulte. Ken perd patience et traite Len de "crétin à la langue bien pendue et qui boit de la bière". Une violente bagarre éclate et Ken est assommé. Len est jeté dehors par Jack, et les femmes choquées s'occupent de Ken.

 

  • Le journal dont Elsie Tanner lit l'article est le vrai Leicester Mercury, et non un journal dont on s'attendrait à ce qu'il n’y ait qu’un tirage à Manchester et dans sa banlieue.
  • L'âge de Ken Barlow est indiqué comme étant de 24 ans dans cet épisode alors qu'il a été établi plus tard qu'il était né en octobre 1939 et qu'il devrait donc avoir 22 ans.
  • Une caméra et un chef de production peuvent être aperçus à travers la porte ouverte du Rovers Return Inn.
  • Audience lors de la première diffusion au Royaume-Uni - 7 664 000 foyers (2e place).
  • Cet épisode a été inclus dans la collection de DVD Coronation Street : The Best of 1960-1969, sorti le 31 juillet 2006.

A suivre...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article